À quel âge est-on senior ?

À quel âge est-on senior ?

Le terme « senior » est définitivement entré dans le langage courant et est désormais très largement utilisé, que ce soit dans le monde professionnel ou dans notre quotidien. Toutefois, il n’en existe aucune définition précise, et les contours de la réalité qu’il dessine restent assez flous. Delacre Gaétan votre comparateur de mutuelles seniors fait le point sur ce sujet – Age d’un senior.

À partir de quel âge est-on considéré comme senior ?

Aucun texte de loi ne vient concrètement spécifier l’âge à partir duquel on est considéré comme senior. Pourtant ce statut a des implications sur les aides financières qui peuvent vous être versées ainsi que sur les garanties proposées par les assurances santé.

Il y a quelques années, les mutuelles s’accordaient pour vous considérer comme « senior » à partir du moment où vous preniez votre retraite. Cela a changé récemment et les tarifs seniors s’appliquent désormais à partir de 55 ans.

Pour vous aider à y voir plus clair, on fait le point sur les éléments qui permettent de bien définir ce qu’est un « senior ».

Senior : un terme dont la signification varie selon les circonstances

Avant que le terme « senior » fasse son apparition, on parlait de « personnes âgées » ou appartenant au « troisième âge ». Mais ces deux appellations ont progressivement été remplacées par « senior », aussi bien dans le milieu professionnel que dans la vie de tous les jours.

Il est important de noter que celui-ci désigne une réalité plus large. Effectivement une personne considérée comme « senior » n’est pas automatiquement quelqu’un d’âgé. Il faut également comprendre que la signification de « senior » varie parfois selon le contexte dans lequel ce terme est employé.

À quel âge devient-on senior en entreprise ?

Une classification plurielle selon les entreprises

Pour les entreprises le terme « senior » a une signification plurielle.

Tout d’abord, il peut être utilisé pour évaluer les compétences et l’expérience des salariés. Une personne fraîchement recrutée, en début de carrière, sera alors qualifiée de « junior », par opposition à une frange du personnel plus expérimentée, les « seniors ». Prenons l’exemple d’un cabinet de conseil, vous pouvez tout à fait obtenir le titre d’associé « senior » à l’âge de 35 ou 40 ans.

On peut également rencontrer le terme « senior » dans son sens plus classique, pour désigner l’âge d’un salarié. Dans ce cas, il est utilisé seul et non à la suite d’une compétence professionnelle. On considère souvent qu’on rentre dans cette catégorie à partir de l’âge de 50 ans.

Les seniors vu par l’administration

Aux yeux de l’administration, vous êtes considéré comme senior à partir de 60 ou 65 ans. C’est effectivement à partir de cet âge que les diverses caisses d’allocations peuvent vous débloquer certaines aides :

  • l’APA : l’allocation personnalisée d’autonomie peut être versée à partir de 60 ans ;
  • l’ASPA : l’allocation de solidarité aux personnes âgées peut être versée à partir de 65 ans ;
  • l’ASH : l’aide sociale à l’hébergement est une subvention accordée dès 60 ans en cas d’inaptitude au travail ou, dans les autres cas, dès 65 ans ;

Comment les seniors sont-ils perçus par la publicité ?

Une vision parfois caricaturale

Comme de nombreuses autres catégories sociales, les seniors sont considérés de manière assez caricaturale par la publicité. Effectivement, les marketeurs ont l’habitude de construire des personas pour chaque archétype d’un groupe de personnes. Ceux-ci ont en commun des motivations, des comportements et des priorités. Ainsi ils représentent un groupe cible pour un produit ou un service donné.

Ainsi dans le domaine du marketing et des études de marché, le terme « senior » revient souvent à côté des fameuses « ménagères de plus de 50 ans ».

Les marketeurs situent les seniors dans la tranche d’âge supérieure à 50 ans. Selon eux, c’est à cet âge que certaines habitudes de consommation changent chez la plupart des personnes.

Les seniors sont plus qu’une simple classe d’âge

A l’instar des Milléniales, les seniors ne peuvent être réduits à une simple classe d’âge. Peut-être parce qu’aux comportements de consommation spécifiques de leurs générations (baby-boomers vs génération née avant 1940) s’ajoutent l’état de santé, le niveau de revenu et la présence d’une seule ou plusieurs personnes au sein du foyer.

Bien que les professionnels du marketing les résument souvent à ce terme flou de « seniors », c’est l’addition des tranches d’âge, des styles de vie et de leur culture qui déterminent leur comportement.

Les seniors vus par les professionnels de la santé

Les seniors dans le domaine de la santé

Contrairement aux différentes catégories que l’on vient d’énumérer, les professionnels de la santé ne considèrent pas une personne de 50 ans comme un senior.

Effectivement ces derniers s’attachent à des critères purement médicaux, notamment l’âge moyen à partir duquel surviennent les premiers gros problèmes de santé, pour eux on rentre dans la catégorie « senior » à partir de l’âge de 70 ans. 

Cependant, les mutuelles proposent des garanties adaptées aux seniors avant l’âge de 70 ans. La plupart des complémentaires santé senior sont ouvertes aux personnes âgées de 55 ans et plus.

Des besoins de santé spécifiques

Vous l’imaginez aisément, les seniors ne vont pas avoir les mêmes besoins de santé que leurs cadets. Certaines pathologies apparaissent avec l’âge et peuvent entraîner des coûts importants. On peut penser aux troubles de l’audition qui frappent plus fréquemment les personnes âgés et qui nécessitent de recourir à des systèmes d’appareillages auditifs.

Bien choisir sa mutuelle est une affaire compliquée. Le mieux n’est-il pas d’en parler avec un expert santé qui va prendre le temps de tout vous expliquer ? Cela vous permettra de choisir de manière éclairée la mutuelle la plus adaptée à vos besoins.

En tant que courtier spécialiste des mutuelles Delacre-assurance peut vous accompagner dans vos démarches en mettant à votre disposition un conseiller qui répondra à toutes vos questions.

Quels avantages à être senior ?

Mais attention, il ne faut en aucun cas sombrer dans le misérabilisme, devenir senior n’a pas que des inconvénients. Il se peut même que cela vous donne droit à certains avantages….

Les avantages à être senior dans les transports

  • La carte SNCF avantage senior : accessible dès l’âge de 60 ans, elle permet de bénéficier d’une réduction de 25 % à 30 % ainsi que 60 % pour les enfants accompagnant de 4 à 11 ans
  • À partir de 55 ans, la carte Avis Club Senior (65 €, valable 2 ans) vous offre entre 10% et 20% de réduction pour une location de voiture ;
  • Air France propose des tarifs seniors dès 65 ans. La réduction peut atteindre jusqu’à 90% sur les vols en France métropolitaine ;

Sorties culturelles et loisirs

  • Les salles de cinéma et les théâtres proposent des tarifs réduits pour les seniors. Pour en profiter, la simple présentation d’une carte d’identité suffit ;
  • Bien des musées et des monuments nationaux proposent eux aussi un tarif senior. Ne passez pas à côté d’un tel avantage et n’hésitez pas à en faire la demande ;
  • Vous ressentez le besoin de vous ressourcer en résidence de vacances ? Des résidences comme Center Parcs, par exemple, mettent en place des tarifs adaptés ;

Laissez une Réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

DES QUESTIONS ?

Nos conseillers experts sont à votre disposition !

 

Ou appelez-nous au de 9h à 17h30

09 70 18 86 81

*Appel non surtaxé

Posez votre question a un expert en mutuelle

Posez votre question a un expert en mutuelle