Enquête: la santé des femmes en France

Enquête: la santé des femmes en France

De la contraception aux soins de maternité, lisez la suite pour trouver tout ce que vous devez savoir sur la santé des femmes en France.

Globalement, le système de santé français est bon et fortement subventionné, et une assurance privée supplémentaire est également disponible. Néanmoins, en tant que femme, vous voudrez savoir où aller pour des dépistages, des conseils de santé sexuelle, ou des soins de grossesse.

Nous couvrons ces domaines et bien d’autres dans les sections suivantes :

Mutuelle Néoliane Santé & Prévoyance

Des produits d’assurance santé en fonction des besoins et des budgets de chaque catégorie d’assurés afin de rendre l’accès à une couverture santé de qualité plus facile.

la santé des femme en France

Femmes expatriées et COVID-19 en France

La pandémie de COVID-19 a été une période difficile pour tout le monde. De nombreuses expatriées se retrouvent séparées de leur famille et de leurs proches de leur pays d’origine. En tant qu’étranger, il est parfois difficile de trouver de l’information critique sur les taux d’infection par le coronavirus, les mesures locales et les restrictions, et maintenant, heureusement, les vaccins. Pour obtenir des renseignements généraux sur le coronavirus en France, y compris les calendriers de vaccination et les dernières restrictions, visitez le site Web officiel du coronavirus (COVID-19). Pour en savoir plus sur les répercussions de la pandémie de COVID-19 sur la France, consultez notre guide sur la pandémie de COVID-19 en France.

La santé des femmes en France :

L’offre de soins généraux en France est excellente. Les femmes et les hommes peuvent accéder à des soins de santé et à des traitements subventionnés par l’État par l’intermédiaire de fournisseurs de soins de santé publics et privés. Seuls 3% des Français déclarent avoir des besoins non satisfaits en matière d’examens médicaux.

La santé des femmes en France

Bien que les femmes en France soient 4% moins susceptibles que les hommes de considérer leur santé comme bonne ou très bonne, ces résultats reflètent la moyenne de l’UE. De plus, les femmes ont une espérance de vie de 86 ans, contre 80 pour les hommes. Globalement, l’espérance de vie en France est parmi la plus élevée d’Europe, surpassée uniquement par l’Espagne et l’Italie.

Accès aux services de santé pour les femmes en France :

Le système médical français est un réseau intégré d’institutions publiques et privées et de prestataires de soins de santé. Toute personne résidant en France avec une carte d’assurance maladie (Carte Vitale) a accès à des soins de santé gratuits ou fortement subventionnés. Pour les expatriés, en tant qu’étranger, si vous êtes en France depuis plus de trois mois, vous pouvez également accéder aux soins de santé de l’État via la Protection Universelle Maladie (PUMA).

Le système de soins de santé français travaille sur le cofinancement et les frais forfaitaires pour des types spécifiques de services et de consultations. Ainsi, par exemple, si vous allez à un généraliste, il peut vous facturer environ 25 € pour une consultation de base. Le médecin scanne votre Carte Vitale et vous êtes remboursé à 70% des frais dans les semaines suivantes. Les 30% restants sortent de votre poche ou sont couverts par votre assurance maladie privée (Mutuelle).

Assurance pour la santé des femmes en France :

Une fois que vous avez une carte vitale, l’assurance maladie de l’État couvrira la plupart de vos frais médicaux. Par exemple, cette disposition de l’État couvre presque tous les examens et examens liés à la grossesse. Seules les deux premières échographies ne sont pas couvertes à un taux de 100%, mais la norme est de 70%. Une assurance privée supplémentaire peut couvrir les frais restants et les frais liés à votre séjour à l’hôpital lorsque vous accouchez.

Certaines compagnies d’assurance couvrent également les traitements de la fécondation in vitro supplémentaires, tandis que d’autres paient une prime une fois que votre enfant est né. Cela s’appelle une prime de naissance et peut aller de 100 € à environ 400 €. Ce sont tous des éléments à considérer lors du choix de votre Mutuelle. Vous pouvez comparer les assureurs privés en fonction de vos critères personnels, en utilisant le comparateur Delacre Assurance ou Bonnemutuelle.fr

Gynécologues en France :

Vous n’avez pas besoin de passer par un généraliste pour prendre rendez-vous avec un gynécologue en France. Vous pouvez les consulter pour tous les problèmes de santé des femmes, de l’infertilité à la grossesse, des dépistages réguliers et des conseils sur le sexe et la contraception. Les coûts peuvent varier, mais le coût moyen d’une consultation gynécologique est de 30 € . Bien que certains puissent facturer le double, votre sécurité sociale rembourse toujours qu’une partie. Vous ou votre mutuelle devrez couvrir le reste…

Cependant, les gynécologues en France sont en forte demande, et leur nombre a chuté drastiquement ces dernières années. Seulement trois gynécologues sont disponibles pour 100 000 patients potentiels, ce qui est en grande partie attribuable aux départs à la retraite et à la diminution du nombre de nouvelles cohortes. En conséquence, les femmes se tournent de plus en plus vers leurs généralistes pour des questions gynécologiques.

 Malgré cela, le système de santé français encourage les femmes à subir des examens gynécologiques annuels et des frottis réguliers. Ces examens impliquent également de vérifier les grosseurs mammaires. La France a l’un des taux de survie au cancer du sein les plus élevés d’Europe, bien qu’il s’agisse du cancer le plus fréquent chez les femmes françaises. En outre, le taux d’hystérectomies est très faible : moins de 7 % des femmes de 50 ans contre 20 à 30 % dans d’autres pays européens et environ 40 % aux États-Unis.

Pour trouver un gynécologue, recherchez un gynécologue sur Doctolib. Cependant, beaucoup ne prendront pas de nouveaux patients. En outre, vous pouvez devoir attendre jusqu’à six mois pour un rendez-vous, même avec votre gynécologue enregistré. Si vous avez un problème urgent, vous devrez probablement vous adresser à votre médecin de famille ou à l’unité gynécologique de votre hôpital local.

Contraception féminine en France :

Les préservatifs sont facilement disponibles dans les pharmacies et les supermarchés – une ordonnance n’est pas nécessaire. Pour toute autre contraception nécessitant une ordonnance, vous pouvez consulter votre gynécologue ou votre médecin généraliste ou vous rendre dans un centre de planification familiale (CPEF). Une gamme de contraceptions est disponible en France, incluant la contraception hormonale (par exemple, la pilule, les patchs, les implants, les anneaux vaginaux), les bobines de cuivre et la stérilisation.

Contraception féminine en France

Lorsque votre contraception est prescrite, l’assurance maladie publique couvre 65% du coût pour les adultes et 100% pour les mineurs de plus de 15 ans. Les dispositifs intra-utérins (DIU) coûtent généralement environ 100 € et sont remboursés. La pilule du lendemain est disponible en pharmacie. Elle coûte entre 4 et 20 € selon la marque et est également couverte par la sécurité sociale. Vous pouvez également l’obtenir gratuitement et anonymement dans les centres de planification familiale (CPEF).

Services de maternité en France :

De nombreux services de maternité sont disponibles en France. Les sages-femmes et les gynécologues peuvent fournir des soins prénataux, et vous pouvez en choisir un librement en fonction de votre emplacement et de leur disponibilité. Les accouchements à l’hôpital sont encouragés et les accouchements à domicile sont rares en France. Cependant, les centres d’accouchement gérés par des sages-femmes visent à offrir un environnement plus naturel et moins médical.

La bonne nouvelle est que la sécurité sociale couvre la plupart des examens et services de soutien. Cela comprend les classes prénatales et la rééducation physique postnatale (la rééducation périnéale). Rééducation signifie tonifier les muscles du plancher pelvien, le vagin et le noyau. Seules vos deux premières échographies avant le cinquième mois ne sont pas entièrement remboursées, et vous ou votre Mutuelle devez couvrir les petits frais restants.

Allaitement en France :

Il est légal et accepté d’allaiter en public en France. Cela dit, les taux d’allaitement sont faibles, avec seulement 25 % des mères qui allaitent jusqu’à six mois, comme le préconisent les lignes directrices de l’OMS. Près de 30 % des mères choisissent de ne pas allaiter du tout. La durée moyenne de l’allaitement est d’environ trois mois, c’est-à-dire lorsque le congé de maternité prend généralement fin.

Traitements de la fertilité en France :

Si un couple a du mal à concevoir, il verra d’abord son généraliste ou son gynécologue. Une évaluation initiale aidera à définir la voie de traitement. Cela peut inclure un traitement médical ou chirurgical et, si nécessaire, des changements de mode de vie sain.

Le traitement proposé peut inclure la stimulation de l’ovulation, l’embolisation de l’artère utérine (c.-à-d., le traitement des fibromes sans chirurgie), ou différentes formes de traitement chirurgical en fonction de la question. Si le traitement initial ne fonctionne pas, les médecins suggéreront l’aide médicale à la procréation (APM), qui couvre :

  • Fécondation in vitro
  • Congélation de spermatozoïdes ou d’ovules
  • Conservation et transfert d’embryons
  • Insémination artificielle

Les données de 2018 montrent que 3,3 % des enfants nés en France sont issus d’une procréation médicalement assistée. Il est possible d’utiliser du sperme ou des ovules donnés, mais la maternité de substitution est illégale. Une nouvelle loi votée en 2021 fera en sorte que toutes les femmes, y compris les célibataires ou les personnes de même sexe, puissent avoir accès à l’aide médicale à la procréation.

Traitements de la fertilité en France

En cas d’infertilité, la sécurité sociale peut rembourser entièrement votre évaluation médicale initiale et les frais de traitement ultérieurs, aussi longtemps que vous êtes plus jeune que 43 ans. Cela comprend un maximum de quatre cycles de Fécondation in vitro et six tentatives d’insémination artificielle. Vous pouvez voir les coûts réels de chaque étape du traitement de l’infertilité ici. Toutefois, vous ne paierez ce montant que si vous n’êtes pas inscrit à la sécu.

L’avortement en France :

Selon les statistiques sanitaires du gouvernement, 216 700 femmes ont subi un avortement en France en 2017. Le taux d’avortement est le plus élevé dans le groupe d’âge des 20 à 24 ans, avec 26,7 avortements pour 1000 femmes en France.

Les lois sur l’avortement en France :

L’avortement est légal en France, où 58% des avortements sont médicaux. Les avortements médicaux (utilisant des médicaments sur ordonnance pour mettre fin à la grossesse) sont disponibles jusqu’à la septième semaine de grossesse. Cependant, si vous avez un avortement médical dans votre sixième ou septième semaine de grossesse, cela doit avoir lieu dans un cadre médical, habituellement un hôpital. Vous pouvez obtenir un avortement chirurgical jusqu’à la fin de votre douzième semaine de grossesse. Au-delà de cette date, les avortements ne sont possibles que pour les raisons médicales suivantes :

  • La grossesse représente un danger pour la vie de la mère
  • Le fœtus a un problème de santé incurable

La France a dépénalisé complètement les avortements en 1993. Tout acte visant à entraver l’accès à l’avortement est passible d’amendes élevées et d’une peine d’emprisonnement maximale de deux ans.

Se faire avorter en France :

Un professionnel de la santé commencera par dater la grossesse, généralement par échographie, avant de recommander la technique la plus appropriée (médicale ou chirurgicale). Le patient a deux rendez-vous médicaux obligatoires avant la procédure. En outre, la femme peut obtenir une session avec un professionnel de la santé mentale, qui est obligatoire pour les mineurs.

Il convient de noter que les mineurs de tout âge peuvent avoir accès à des avortements anonymes sans frais initiaux à l’insu de leurs parents. Cependant, un adulte – de son choix – doit les accompagner.

Les procédures d’avortement peuvent avoir lieu dans les hôpitaux, les cliniques médicales ou les centres de planification familiale. Les médecins et les sages-femmes peuvent administrer des avortements médicaux, mais seuls les médecins peuvent pratiquer des avortements chirurgicaux. Vous n’avez pas besoin d’obtenir une recommandation d’un généraliste pour avoir accès à ces services.

Traitements de la fertilité en France

La sécurité sociale rembourse intégralement toutes les procédures d’avortement. Il est également à noter que le fournisseur de services d’avortement gardera votre rendez-vous confidentiel. Vous pouvez même choisir de rester complètement anonyme.

Avortements médicaux et chirurgicaux :

Pour les avortements médicaux, depuis la COVID-19, de nouveaux règlements offrent des médicaments abortifs médicaux gratuits et anonymes à toutes les femmes dans les pharmacies, bien que cela puisse être temporaire. Les documents qui vous sont envoyés ou qui vous sont remis ne doivent pas mentionner la nature du médicament prescrit.

Pour les avortements chirurgicaux, si vous avez plus de 18 ans, vous devez passer par un praticien privé , si vous souhaitez obtenir l’anonymat. Vous paierez d’avance, et tous les documents que vous recevrez n’indiqueront pas votre nom ou la procédure. Les coûts des avortements médicaux, y compris toutes les consultations et les traitements, varient généralement entre 180 et 280 euros. Les coûts d’un avortement chirurgical varient entre 460 et 660 euros. Cela dépend de la durée de l’hospitalisation et si vous avez une anesthésie locale ou générale.

Ménopause en France :

Pour les femmes ménopausées, les omnipraticiens et les gynécologues offrent des conseils sur la gestion des symptômes, les changements de mode de vie et les traitements disponibles. Les services auxquels vous pouvez avoir accès comprennent les consultations, le traitement pour prévenir l’ostéoporose, le counseling et la thérapie hormonale substitutive. Parlez à votre médecin si vos symptômes de ménopause ont une incidence sur votre vie quotidienne. Ils vous conseilleront sur les risques et les avantages des différents traitements et vous aiguilleront vers un spécialiste au besoin.

Comme la plupart des services médicaux en France, vous paierez d’avance pour les consultations et les traitements. Cependant, La sécurité sociale rembourse la plupart de ces coûts. Soit vous ou votre mutuelle doit couvrir le reste (environ 30%).

Dépistage du cancer en France

Dépistage du cancer du col utérin :

En France, il existe un programme national de dépistage du cancer du col de l’utérus pour les femmes âgées de 25 à 65 ans. Les deux premiers frottis sont effectués à un an d’intervalle. Après cela, votre gynécologue le fait tous les trois ans pendant les examens de routine. D’autres professionnels de la santé, y compris votre médecin ou votre sage-femme, peuvent également effectuer ces tests.

Pour les femmes de plus de 30 ans, on recommande de faire des tests de dépistage du VPH (pour le virus du papillome humain) tous les cinq ans. Le vaccin contre le VPH est désormais recommandé en France pour tous les adolescents (filles et garçons). La tranche d’âge typique se situe entre 11 et 14 ans, mais les adolescents âgés de 15 à 19 ans peuvent avoir accès à des vaccins de rattrapage. Vous pouvez également en savoir plus sur les autres vaccinations en France.

Dépistage du cancer du sein :

En France, le cancer du sein est la forme de cancer la plus répandue chez les femmes et la principale cause de décès. De l’âge de 25 à 50 ans, lors de vos examens gynécologiques annuels, le professionnel de la santé examinera également vos seins pour les grosseurs. Les médecins en France ont recommandé une scintigraphie mammaire tous les deux ans pour les femmes entre 50 et 74 ans sans risque ou symptôme particulier. Votre médecin peut vous suggérer une surveillance supplémentaire si vous êtes particulièrement à risque de cancer du sein en raison de la génétique ou d’autres facteurs.

Vous recevrez un rappel par la poste d’un centre régional de dépistage du cancer vous demandant de vous présenter à un contrôle si vous oubliez de prendre rendez-vous. L’assurance maladie de l’État couvre entièrement ces dépistages.

La santé sexuelle des femmes en France :

La contraception et les conseils en matière de santé sexuelle sont des aspects essentiels de la santé des femmes en France et sont relativement faciles d’accès. Vous pouvez parler à votre médecin, à votre gynécologue ou à votre sage-femme de tout problème lié à votre santé sexuelle ou visiter un centre de planification familiale (CPEF).

Disponibilité et coût des produits d’hygiène féminine :

Les tampons et serviettes hygiéniques sont facilement disponibles en France, dans les supermarchés et dans les pharmacies. Ils sont soumis à un taux d’imposition réduit de 5,5%. Par conséquent, ces produits sont relativement peu coûteux. Vous pouvez obtenir des paquets de 10 à 15 serviettes hygiéniques pour moins de 1 € et des tampons pour 1,60 €.

Des produits alternatifs comme les gobelets menstruels, les sous-vêtements absorbants et les tampons réutilisables sont également disponibles en ligne et de plus en plus dans les pharmacies et les magasins.

Cliniques pour femmes et centres de santé en France :

En France, vous trouverez des cliniques privées qui traitent uniquement les femmes ou des départements dédiés à la santé des femmes au sein de grands centres de santé publics. Ces centres visent à s’éloigner d’une approche paternaliste du bien-être des femmes. Certains centres de santé haut de gamme abordent la santé des femmes de manière holistique : physiquement, mentalement et spirituellement. Enfin, les centres pour femmes connus sous le nom de Maison des Femmes offrent aux femmes des services qui incluent l’éducation sanitaire, la prévention et des conseils sur la santé sexuelle

Les services de santé mentale des femmes en France :

Selon une politique de 2016 du ministère de la Santé, les femmes sont plus à risque de développer une dépression. De plus, les femmes courent un risque accru d’idées et d’images suicidaires.

Votre médecin, gynécologue ou sage-femme peut vous aiguiller vers des services de santé mentale. Certaines d’entre elles portent spécifiquement sur des questions touchant les femmes, y compris les troubles post-partum. On estime que ces troubles touchent plus de 10 % des femmes. Par conséquent, la sage-femme et même le pédiatre que vous voyez dans les premiers mois suivant la naissance de votre enfant prêteront attention aux symptômes et vous aiguilleront si nécessaire. Les infirmières spécialisées peuvent également venir chez vous après la naissance.

santé mentale des femmes en France

De plus, les maternités dans les hôpitaux offrent des consultations gratuites, mais il peut y avoir de longues listes d’attente. D’autre part, vous pouvez également communiquer avec des professionnels de la santé mentale privés (c.-à-d. psychiatres, psychologues, psychothérapeutes et conseillers). Vous devrez payer pour ces consultations privées, mais la sécurité sociale peut rembourser une partie des coûts. Votre Mutuelle, elle couvre souvent des séances de thérapie avec un professionnel de la santé mentale.

Services traitant des troubles de l’alimentation en France :

Selon les directives sanitaires du gouvernement les femmes sont massivement impactées par les troubles de l’alimentation (c’est-à-dire que 90% de toutes les victimes sont des femmes), l’anorexie affectant 0,5% des jeunes filles en France. Il existe des centres de santé spécifiques en France qui traitent des troubles de l’alimentation (appelés troubles du comportements alimentaires ou TCA).

Supposons que vous ayez besoin d’un traitement médical spécifique ou que vous soyez hospitalisé pour un trouble de l’alimentation. Dans ce cas, vous pouvez trouver un service adapté à vos besoins médicaux sur le répertoire FFAB ou sur la carte interactive de l’Association Autrement. La FFAB (Fédération Française Anorexie Boulimie) est une association qui regroupe des spécialistes du dépistage, du diagnostic, de la prise en charge, du traitement et de la recherche sur les troubles de l’alimentation. Il représente également des fédérations et des associations de malades et leurs familles. Par ailleurs, l’Association Autrement vise à fournir de l’information, à former des professionnels et à soutenir les personnes aux prises avec des troubles de l’alimentation au moyen de diverses approches thérapeutiques.

Vous pouvez également appeler le service d’assistance d’Anorexie Boulimie Info Écoute au 0810 037 037.

Services de lutte contre les violences faites aux femmes en France :

Le gouvernement français reconnaît la montée de la violence contre les femmes, en particulier la violence domestique. Le ministère de l’Égalité des genres estime que la violence domestique touche environ 219000 femmes en France chaque année. Par conséquent, au cours des dernières années, le gouvernement a financé des milliers de nouveaux lits pour les refuges pour femmes.

Laissez une Réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chattez

Être rappelé ?

DES QUESTIONS ?

Nos conseillers experts sont à votre disposition !

 

Ou appelez-nous au de 9h à 17h30

09 70 18 86 81

*Appel non surtaxé

Delacre Assurances utilise des cookies sur ce site à des fins statistiques et analytiques, pour offrir une expérience utilisateur améliorée et plus conviviale et afin de proposer un marketing ciblé et pertinent. View more
Cookies settings
Accepter
Refuser
Confidentialité et Cookies
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active
  • Introduction
GID ASSURANCES est conscient de l’importance à la protection des données personnelles et il met tout en œuvre afin de veiller à une sécurité maximale lors de la collecte et l’utilisation de vos données à caractère personnel. Notre souhait est de vous informer sur le type de données personnelles que nous collectons ainsi que la manière que nous les utilisons sans omettre vos possibilités de vous opposer au traitement de ces données. Nous souhaitons également vous informer sur les mesures de protection des données mis en place pour vous garantir une sécurité maximum. Cette politique pourrait être amenée à évoluer en fonction de la réglementation en vigueur
  • Qui est responsable du traitement
GID ASSURANCES, 360 rues jean Jaurès 62660 Beuvry, intervient en tant que responsable du traitement des données à caractère personnel.
  • Pourquoi collectons-nous vos données personnelles ?
GID ASSURANCES veille à ne collecter que des données strictement nécessaires à la finalité des traitements mis en œuvre. Vos données personnelles collectées sont utilisées dans le cadre de notre relation contractuelle et commerciale. Vos données sont nécessaires à la conclusion du contrat et du respect des obligations légales. Vos données sont uniquement utilisées dans le cadre des finalités mentionnées ci-dessus de façon pertinente et proportionnée Lorsque vous vous connectez sur nos Sites, GID ASSURANCES collecte vos données personnelles. Les données à caractère personnel recueillies font l’objet de traitements informatiques afin de :
  • vous proposer des offres et des services adaptés à vos besoins.
  • Pour La passation, la gestion et l’exécution des contrats.
  • Pour des opérations de gestion administrative et commerciale, et de prospection commerciale et de conseils.
  • pour vous proposer des enquêtes de satisfaction.
  • lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme.
 
  • Qui sont les destinataires de vos données personnelles ?
GID ASSURANCES met en œuvre des mesures de sécurité adaptées au degré de sensibilité des données personnelles pour les protéger contre toute intrusion malveillante, toute perte, altération ou divulgation à des tiers non autorisés.  L’ensemble des collaborateurs sont sensibilisés à la protection des données personnelles mises à leur disposition dans le cadre de leurs fonctions et il s’assure qu’ils respectent les règles en vigueur et la déontologie de l’entreprise. Ces principes de sécurité sont imposés aux prestataires.  Suivant les finalités prévues, le destinataire des données est susceptible d’être :
  •  Le cabinet GID ASSURANCES par les personnes habilitées en interne, de par leur fonction .
  • les compagnies d’assurance .
  • votre intermédiaire en assurances .
  • le cas échéant, les sous-traitants et partenaires.
Ces destinataires peuvent éventuellement se situer en dehors de l’Union Européenne. Si un transfert hors de l’Union européenne des données personnelles collectées et traitées devait être réalisé, des garanties seraient prises assurer un bon niveau de protection de ces données. Sur simple demande de votre part, nous nous engageons à vous apporter une information complète sur la finalité, les données, les destinataires et les moyens mis en œuvre pour encadrer et sécuriser ce transfert.
  • Quelle est la durée de conservation de vos données personnelles ?
Vos données personnelles sont conservées dans le cadre des finalités mentionnées ci-dessus et conformément aux obligations légales en vigueur. Ces données personnelles ne seront pas conservées plus longtemps que nécessaire pour satisfaire ces finalités. À titre d’exemple : Les données relatives à la prospection commerciale sont conservées au maximum pendant 3 ans à compter de la dernière action de contact que vous avez initiée . Les documents contractuels sont conservés pendant la durée de la relation contractuelle, à laquelle s’ajoute la durée de prescription légale applicable. Mesures de Sécurité : GID ASSURANCES met tout en œuvre au niveau, organisationnel et technique pour préserver la confidentialité et protéger l’ensemble des données personnelles. Infrastructure et mesures de sauvegardes informatiques : Les renseignements personnels que nous collectons sont conservés dans un environnement sécurisé. Les personnes travaillant pour nous sont formées et tenues de respecter la confidentialité de vos informations. Pour assurer la sécurité de vos renseignements personnels, nous avons recours aux mesures suivantes: 
  1. Gestion des accès – personne autorisée
  2. Gestion des accès – personne concernée
  3.  Sauvegarde informatique : Nous conservons les sauvegardes dans un environnement sécurisé.
  4. Développement de certificat numérique : Certificat SSL avec un chiffrement 256 bit.
  5. Identifiant / mot de passe : Protégez votre mot de passe, Vous êtes responsable de la sécurité de votre mot de passe.
  6. Contrôle et suivi permanent de l’efficacité de la sécurité de nos systèmes d’information et de nos processus.
  7. Pare-feu (Firewalls) : Pare-feu Agrée et Fourni par BlueHost notre fournisseur.
Nous nous engageons à maintenir un haut degré de confidentialité en intégrant les dernières innovations technologiques permettant d’assurer la confidentialité de vos données personnelles. Toutefois, comme aucun mécanisme n’offre une sécurité maximale, une part de risque est toujours présente lorsque l’on utilise Internet pour transmettre des renseignements personnels. Nous veillons également à ce que nos partenaires (prestataires, fournisseurs, etc.) garantissent un niveau de sécurité adapté au risque et répondent aux exigences réglementaires en matière de protection des données personnelles. De quels droits disposez-vous pour la protection de vos données personnelles ? Vous disposez des droits d’accès, de rectification, d’effacement et d’opposition de vos données pour des motifs légitimes conformément à la réglementation en vigueur. Vous disposez également du droit à la limitation du traitement et du droit de demander le transfert de vos données (droit à la portabilité). Vous pouvez retirer à tout moment le consentement accordé à l’utilisation de vos données. Vous pouvez également vous opposer à leur traitement, obtenir sa limitation et la portabilité de vos données, dans la mesure où cela est applicable et sous réserve des motifs légitimes et des modalités légales. Par ailleurs, vous pouvez à tout moment demander à ne plus recevoir les communications relatives à nos offres, produits et événements en répondant directement au mail qui vous a été adressé ou en utilisant le lien de désabonnement prévu à cet effet. Enfin, vous disposez du droit d’introduire une réclamation auprès de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL), sur leur site web. Vous pouvez exercer l’ensemble de ces droits en adressant votre demande, accompagnée d’un titre d’identité signé à info@gidassurances.com Votre demande sera traitée par le Délégué à la Protection des Données. Le responsable de traitement se réserve le droit de ne pas accéder à ces demandes si le traitement des données est nécessaire à l’exécution du contrat, au respect d’une obligation légale ou à la constatation, l’exercice ou la défense de droits en justice. Vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle (la CNIL est l’autorité de contrôle compétente en France). Site internet : www.cnil.fr ou à l’adresse suivante : 3 Place de Fontenoy – TSA 80715 – 75334 PARIS CEDEX 07.
Save settings

DES QUESTIONS ?

Nos conseillers experts sont à votre disposition !

 

Ou appelez-nous au de 9h à 17h30

09 70 18 86 81

*Appel non surtaxé

Posez votre question a un expert en mutuelle

Posez votre question a un expert en mutuelle