Installation obligatoire des détecteurs de fumée : des années après ?

Installation obligatoire des détecteurs de fumée : des années après ?

Les détecteurs de fumée, appelé également DAAF (détecteur avertisseur autonome de fumée), a pour objectif de détecter les fumées émises au départ d’un incendie et de prévenir du danger grâce à un puissant signal sonore. Depuis le 1er janvier 2016, tous les logements doivent en être équipés. Deux ans après, peut-on dire que le dispositif a permis de sauver des vies ?

Détecteurs de fumée : que dit la loi ?Un détecteur de fumée minimum par logement :

La loi Morange du 9 mars 2010 a rendu obligatoire l’installation d’au moins un détecteur de fumée dans tout type d’habitation (résidence principale, secondaire, propriété, location, etc.). Tous les logements devaient être équipés de ce système au plus tard le 1er janvier 2016. Concrètement, il est recommandé de prévoir un détecteur de fumée par tranche de 80 m², ou un par étage.

Quel modèle choisir ?

Pour être homologué, un détecteur de fumée doit porter le marquage CE et être conforme à la norme européenne harmonisée NF, preuve de l’homologation française de l’AFNOR, organisation qui impose des tests réguliers aux produits. L’appareil doit également porter la mention EN 14604.

Où installer votre détecteur de fumée ?

Vous pouvez installer votre détecteur de fumée dans n’importe quelle pièce, la meilleure solution étant le couloir ou le palier desservant les chambres. La cuisine et de la salle de bains sont à éviter. L’appareil sera placé à moins de 3 mètres des chambres, afin d’être alerté rapidement si un incendie se déclare pendant la nuit.

Les obligations à la charge du locataire

Le locataire doit vérifier la présence et le bon fonctionnement du détecteur lors de l’état des lieux d’entrée. L’obligation d’entretien des détecteurs de fumée incombe à l’occupant. L’entretien consistera notamment à vérifier et remplacer les piles et à procéder au remplacement de l’appareil si nécessaire.
Une attestation d’installation de détecteur de fumée devra être fournie à votre compagnie d’assurance. En cas de sinistre, une franchise supplémentaire peut vous être facturée si votre logement n’est pas équipé.

Les Français et les détecteurs de fumée

En 2017, plus de 80% des Français considéraient les détecteurs de fumée comme inutiles. Ce chire tombe à 59 % en 2018. Toutefois, seulement 45% des personnes interrogées prévoient de s’équiper.
On peut donc se demander pour quelles raisons les ménages Français rechignent à installer ce dispositif pourtant essentiel à leur sécurité.

Des appareils indispensables qui sauvent des vies

70 % des incendies domestiques ont lieu la journée, mais 70 % des décès sont dus aux incendies
En effet, contrairement aux idées reçues, dans un incendie, les fumées libérées sont potentiellement plus dangereuses que les flammes. Inflammables et toxiques, elles provoquent des asphyxies qui peuvent vous rendre inconscient en seulement deux inspirations.

400 vies épargnées grâce aux détecteurs de fumée

Deux ans après l’adoption de la loi Morange, Bruno Le Roux et Emmanuelle Cosse, respectivement ministres de l’intérieur et du logement ont pu dresser un premier bilan. Selon eux, le dispositif aurait permis de sauver 200 vies par an. Le nombre de morts dus à des incendies domestiques est ainsi passé de 800 à 600 par an, soit une baisse de 25%.

DES QUESTIONS ?

Nos conseillers experts sont à votre disposition !

 

Ou appelez-nous au de 9h à 17h30

09 70 18 86 81

*Appel non surtaxé

Posez votre question a un expert en mutuelle

Posez votre question a un expert en mutuelle