Le système de santé en France

Le système de santé en France

L’assurance maladie et le système de santé en France

Les soins de santé pour les non-résidents sont disponibles dans le système de santé en France, mais il y a des mesures à prendre pour y accéder. Apprenez-en davantage sur la façon de vous inscrire auprès du système de santé publique, les meilleurs hôpitaux, la façon de trouver un médecin et bien plus encore.

Tous les résidents légaux qui remplissent les conditions de résidence (c’est-à-dire une personne qui a vécu en France pendant trois mois avec l’intention de rester dans le pays pour trois autres mois minimum), y compris les expatriés, peuvent bénéficier du système de santé et de l’assurance maladie en France. Le système de santé hybride universel de la France est considéré comme l’un des meilleurs au monde, avec des soins médicaux de qualité. En France, les frais de santé sont à la fois à la charge de l’État et de l’individu.

Notre guide vous aide à naviguer dans tout cela : il vous donne un aperçu du système de santé français, des informations sur la recherche d’un médecin, une assurance maladie privée, l’accouchement en France, et plus encore.

Comment fonctionne la santé en France

La France a-t-elle des soins de santé gratuits ? Le système de santé français est souvent considéré comme l’un des meilleurs au monde. Voici quelques faits sur les soins de santé pour commencer :

  • C’est un système bien desservi qui compte plus d’un médecin pour 1 000 citoyens.
  • L’espérance de vie moyenne en France est de 83 ans.
  • Le système universel est hybride, et les frais de santé en France sont financés en partie par l’État et en partie par les assureurs individuels ou privés.
  • Les impôts des employés et des employeurs contribuent au système de soins de santé.

Le système de santé en France expliqué

Avoir un système de santé de qualité a un prix. Alors, comment fonctionne la santé en France ? Les Français paient des impôts élevés et le pays consacre plus de 11% de son PIB à ses soins de santé obligatoires. Néanmoins, les Français bénéficient de leur politique de soins de santé de haute qualité, et il semble peu probable que cela change de sitôt. Les patients dépensent comparativement très peu en soins de santé puisque la plupart d’entre eux sont subventionnés par le gouvernement.

Avantages et inconvénients du système de santé français

Avantages

  • Le système est rapide. En général, il n’y a pas de longs délais d’attente au cabinet du médecin, et il est facile d’obtenir un rendez-vous.
  • Le système de santé français offre des soins de qualité et abordables.
  • Le système de santé est accessible à tous les résidents légaux – même ceux qui sont au chômage.
  • Les soins de santé français deviennent accessibles aux expatriés après trois mois ou parfois plus tôt s’ils travaillent et paient la sécurité sociale.
  • La France offre des soins préventifs pour tous, y compris des examens médicaux gratuits tous les deux ans.
  • Les spécialistes sont accessibles sans recommandation d’un médecin.

Inconvénients

  • Les Français et ceux qui travaillent en France doivent payer des impôts considérables pour maintenir et soutenir leur système de santé universel.
  • Pour les trois premiers mois, un expatrié devra prendre une assurance maladie privée jusqu’à ce qu’ils soient introduits dans le régime public de soins de santé.

Que couvre la santé publique?

Lorsque vous consultez un médecin en France, le système de santé couvre généralement 70% des frais et 80% des frais hospitaliers. Si vous avez une maladie grave, 100 % des dépenses sont couvertes. C’est parce que la France fonctionne sur le principe de la solidarité : les plus malades paieront généralement le moins, les empêchant de se trouver financièrement défavorisés. Le reste est couvert soit par la personne physique, soit par l’assurance maladie privée complémentaire. Un petit montant est payé par le patient : 1 EUR (1 USD), par exemple, par visite chez le médecin.

Si vous êtes couvert par le système de santé universel de la France, vous serez protégé par le régime PUMA 2016 (Protection Universelle Maladie). Si vous résidez légalement en France, vous serez éligible à la couverture maladie, quel que soit votre statut professionnel. Cela diffère du système précédent, où les personnes à charge n’étaient assurées que si elles satisfaisaient à certaines conditions de vie ou d’emploi.

Comment obtenir une assurance maladie publique en tant qu’étranger

Pour être admissible à cette protection, vous devez satisfaire aux exigences en matière de résidence. Un expatrié s’installant en France ne sera pas immédiatement introduit dans le régime d’assurance. Pour être éligible, vous devez avoir vécu en France pendant trois mois ou avoir travaillé dans le pays (et avoir été déclaré par votre employeur), ainsi que planifier de vivre en France de manière « stable et régulière » pendant au moins six mois de l’année. Jusqu’à ce que vous soyez admissible, il est conseillé que vous payez pour l’assurance privée.

En entrant dans le système de santé public français, vous pourrez également demander une carte européenne d’assurance maladie (EHIC). Cela vous donne droit à un traitement médical pendant votre séjour dans un autre pays de l’UE, gratuitement ou à un coût réduit.

Si vous êtes citoyen de l’UE et que vous possédez une carte EHIC de votre pays d’origine, vous pouvez l’utiliser pour accéder au système de santé français. Mais si vous êtes résident ou séjournez en France de longue durée, vous devrez vous inscrire auprès de la sécurité sociale et de l’assurance maladie pour accéder aux soins de santé.

Les soins de santé publics couvrent-ils les soins dentaires?

La dentisterie de base (p. ex., consultations, caries, extractions de dents) est couverte par l’État, mais les traitements plus complexes ou cosmétiques sont habituellement plus coûteux, et les patients devront assumer eux-mêmes les coûts ou souscrire une assurance privée (Mutuelle). Cependant, les prothèses dentaires seront entièrement remboursées à compter de 2021 dans le cadre du système zéro reste à charge.

Des examens dentaires gratuits sont proposés aux enfants âgés de 6 à 18 ans tous les trois ans. Vous recevrez une lettre de la Caisse Primaire d’Assurance Maladie, qui donne droit à l’examen régulier de vos enfants. Apportez cette lettre au dentiste, et vous ne serez pas facturé pour la consultation.

Soins optiques?

Certaines lunettes seront remboursées à 100 % à compter de 2020, et à compter de 2021, les adultes pourront recevoir une paire de lunettes gratuite tous les deux ans, tandis que les enfants auront droit à une paire chaque année.

Carte soins Française : La Carte Vitale

Une fois dans le système de santé français, vous pouvez vous procurer une carte Vitale (carte d’assurance maladie). La carte contient les informations administratives requises par les professionnels de la santé tels que toute autre assurance privée que vous pourriez avoir, votre médecin, et les détails de tout accident ou maladie lié au travail. Il est directement lié à votre assurance maladie.

Carte Vitale

La demande de carte Vitale est faite conjointement lorsque vous demandez votre numéro de sécurité sociale à votre Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM) locale.

Une fois que vous avez une carte Vitale, il est important de la tenir à jour. Vous devez mettre à jour votre carte une fois par année ou chaque fois que vous modifiez des détails tels que l’employeur, l’adresse, le médecin ou êtes devenu un parent. Pour mettre à jour votre carte, vous pouvez le faire à des points d’information automatiques appelés bornes, qui peuvent être trouvés dans divers établissements de santé, ou à une pharmacie locale.

Aperçu de l’assurance-maladie privée - La Mutuelle

Vous avez besoin d’une assurance maladie en France ? La plupart des Français souscrivent une police supplémentaire pour couvrir les frais non couverts par l’État. C’est une façon de vous assurer d’être couvert à 100 %. Cette couverture d’assurance maladie peut généralement provenir d’une entreprise à but non lucratif et est connue en français comme l’assurance complémentaire santé ou mutuelle.

Sachez cependant que l’une des différences les plus significatives entre l’assurance maladie privée en France et les autres pays européens est que le privé ne signifie pas nécessairement un service plus rapide. C’est simplement un moyen d’obtenir une couverture à 100 % et de ne rien payer de sa poche (ou au moins d’être remboursé au cas où ils devraient payer quelque chose d’avance).

Ai-je besoin d’une assurance maladie privée en France (Mutuelle)?

L’assurance maladie privée (La mutuelle) est une bonne option pour les personnes souffrant de maladies chroniques, car l’État ne couvrira pas des choses comme les chiropraticiens, les ostéopathes ou les consultations de psychologues. Il est également bénéfique pour certains types de médicaments d’ordonnance, car l’État ne couvre qu’un pourcentage de ce qu’il considère comme des médicaments « essentiels ». Certains médicaments sur ordonnance peuvent coûter plus de 100 EUR (112 USD), donc pour ces cas, une assurance privée est recommandée.

Comment souscrire ?

En dehors de souscrire à une assurance maladie privée par vous-même, d’autres moyens d’obtenir une assurance maladie en France sont par le biais du plan de votre conjoint français ou par le biais de l’ensemble des prestations de votre emploi.

Depuis 2016, la couverture des soins de santé est obligatoire pour les entreprises privées françaises. Ce type d’assurance médicale couvre généralement les 30 % restants de vos frais médicaux, y compris les soins hospitaliers d’urgence. Si vous êtes un travailleur indépendant dûment enregistré en France, vous aurez accès à l’assurance médicale de la France via le Régime Social des Indépendants (RSI). Si vous êtes étudiant en France, il est préférable de prendre une assurance privée pour couvrir le reste.

Dans le cas où quelqu’un ne peut pas accéder au système d’État ou est inadmissible, ils peuvent être tenus de souscrire une police d’assurance maladie privée. La couverture privée coûte beaucoup plus cher que le système hybride, et tout le monde n’y est pas admissible. Le coût de l’assurance-maladie privée dépend de quelques facteurs, y compris l’âge du demandeur et les détails de santé. Avant d’être approuvé pour n’importe quelle police, vous serez soumis à un questionnaire médical et, selon vos réponses, votre prime peut être plus élevée, ou vous pouvez même être refusé.

Combien coûte l’assurance maladie?

En France, le coût moyen de l’assurance maladie pour une personne est de 40 EUR (45 USD) par mois. Bien sûr, les prix varient aussi en fonction de la police : plus la police est solide, plus vous paierez pour votre assurance maladie. Il existe de nombreux types de plans d’assurance maladie. Certains s’adressent à des professions spécifiques tandis que d’autres sont spécifiquement conçus pour les expatriés et les anglophones. Il est préférable de magasiner, demander des recommandations, comparer les prix en ligne et trouver une politique qui correspond le mieux à vos besoins.

Quels sont les documents requis pour une visite à l’hôpital?

Si vous allez à l’hôpital, vous devrez montrer votre carte Vitale, EHIC, ou une preuve d’assurance. Si vous êtes dans un hôpital public, vous devrez également apporter une copie de l’avis que vous auriez reçu indiquant que vous avez droit aux soins de santé de l’État. Si vous n’êtes pas assuré du tout, on ne peut pas vous refuser des soins en France, mais vous devrez tout payer vous-même. Dans ce cas, vous pourriez également être admissible à l’aide médicale d’État (AME), qui est une prestation sociale qui aide à couvrir les frais médicaux des étrangers à faible revenu (non-résidents) en situation irrégulière dans le pays. Pour être éligible, vous devez avoir vécu en France pendant au moins trois mois.

Si vous avez oublié votre Carte Vitale, vous pouvez toujours être soigné. Vous recevrez une feuille de soins (un document contenant des renseignements sur les frais médicaux engagés) à remplir. Par la suite, vous pourrez envoyer le formulaire à votre assureur-maladie pour être remboursé.

Comment trouver un médecin ou un dentiste

Être malade à l’étranger est toujours un tracas, mais le stress supplémentaire peut être évité si vous savez comment trouver un médecin et un dentiste si vous devez le faire. Voici quelques conseils pour mettre la main sur un médecin et un dentiste en France.

Comment trouver un médecin de famille

Lorsque vous souscrivez à une assurance-maladie, vous devez choisir un soi-disant « médecin traitant » . Sinon, vous risquez d’être pénalisé par des frais médicaux plus élevés et d’être remboursé à un taux inférieur. Les enfants auront généralement le même médecin que leurs parents, mais ce n’est pas obligatoire.

Les locaux de médecins sont connus sous le nom de cabinets. Ces pratiques sont souvent des entreprises conjointes entre plusieurs médecins. Vous pouvez demander à votre pharmacie la plus proche où se trouve le bureau le plus proche, ou vous pouvez trouver un cabinet de médecin en ligne.

Si votre français est encore assez rouillé, vous pouvez envisager de choisir un médecin anglophone, bien que cela ne soit possible que dans les grandes villes. Les ambassades australienne et américaine en France ont publié une liste de médecins anglophones sur leurs sites Web. Pour les expatriés qui ont plus confiance en leur français, vous pouvez trouver un médecin local en utilisant les Pages Jaunes et en cherchant « médecin » ou utiliser Doctolib.

Comment trouver des spécialistes

Votre médecin traitant suivra vos antécédents médicaux et pourra vous aiguiller vers des spécialistes ou d’autres médecins au besoin.

Bien qu’il soit possible de contourner le médecin traitant et de trouver votre propre spécialiste, le taux de remboursement sera réduit si vous ne suivez pas le système de parcours et vous devriez vous attendre à des frais de santé plus élevés. Cependant, il y a des exceptions à cette règle si vous voulez consulter un ophtalmologiste, un pédiatre, un gynécologue ou si vous êtes en situation d’urgence, et dans ces cas, vous serez épargné toute pénalité financière pour trouver votre propre spécialiste sans référence.

Que faire si vous tombez malade en dehors des heures de travail?

Si vous en avez assez des heures normales de travail, vous ne pourrez pas vous présenter au Cabinet. Comme les magasins, les pharmacies et tous les services officiels en France, les cabinets de médecins sont généralement fermés le soir et le dimanche. Cependant, si vous avez besoin d’aide après les heures de travail, certains médecins restent en service dans toutes les grandes villes et même dans certaines plus petites.

tombez malade en dehors des heures de travail

Pour accéder à ce service connu sous le nom de Maisons médicales de garde (MMG), vous devrez téléphoner à votre gendarmerie locale (poste de police). Vous serez transmis au médecin de garde. Des informations sont disponibles en ligne pour ceux qui vivent à Paris ainsi que pour d’autres grandes villes. Chez un MMG, il y a généralement des frais supplémentaires encourus pour des traitements hors des heures de bureau, mais cela peut souvent être remboursé par le système de sécurité sociale en France grâce à une assurance maladie privée ( mutuelle).

Il existe un service secondaire en dehors des heures de travail géré par SOS Médecins qui enverra un médecin à votre domicile en moins d’une heure. Les frais pour cela sont d’environ 70 EUR (78 USD).

Dans les régions rurales, il n’y a souvent pas de soins médicaux en dehors des heures de travail. Dans ce cas, appelez le Service d’aide médicale urgente en composant le 15 pour obtenir un traitement médical d’urgence.

Comment trouver un dentiste

Trouver un dentiste en France est assez simple. Consultez les pages jaunes, recherchez en ligne, ou renseignez-vous à votre mairie locale pour quelques recommandations. Puisque les dentistes sont libres de fixer leurs propres tarifs, il est préférable de choisir quelques dentistes différents et de comparer les prix. Assurez-vous qu’ils ont une bonne réputation et la bonne expérience.

Temps d’attente moyen pour consulter un médecin en France

Selon la raison pour laquelle vous consultez un médecin et le traitement dont vous avez besoin, le temps d’attente pour consulter un médecin en France peut varier de 6 à 80 jours, mais en moyenne, à partir du moment où vous contactez le médecin jusqu’au moment de la consultation elle-même, il est généralement d’environ six jours. Pour certains médecins spécialistes, les temps d’attente sont généralement plus longs.

  • Pédiatre ou radiologue – trois semaines
  • Dentiste – un mois (17 jours en moyenne)
  • Gynécologue – six semaines (moyenne de 32 jours)
  • Cardiologue – 50 jours
  • Dermatologue – deux mois
  • Ophtalmologiste – 80 jours

Accouchement en France

La France jouit d’une excellente réputation en matière d’accouchement – même les non-résidents (dans la mesure où ils remplissent les conditions de résidence) peuvent bénéficier de l’accouchement en France. Ainsi, que vous soyez un non-résident ou un résident permanent qui accouche en France, avec le système de santé universel de la France en place et ses contrôles et services sans fin disponibles tout au long et bien au-delà de la grossesse, vous n’avez pas à vous inquiéter.

Comment donner naissance en France en tant qu’étranger

Le test de grossesse et est disponible dans la plupart des pharmacies et supermarchés. Une fois que vous avez confirmé les bonnes nouvelles, il est conseillé de choisir un gynécologue qui est également un obstétricien, connu comme un accoucheur.

Si vous allez avoir un bébé en France en tant qu’étranger, vous trouverez peut-être difficile de trouver un gynécologue qui parle anglais ou autres langues, mais ce n’est pas impossible. Demandez quelques recommandations. Vous pouvez soit en choisir une vous-même ou vous faire aiguiller vers l’une d’elles par votre médecin. Gardez également à l’esprit que l’accouchement réel n’est pas toujours géré par votre gynécologue choisi, mais plutôt l’équipe en service, si l’accouchement dans un hôpital public.

En France, il est typique que le sexe du bébé soit révélé, donc si vous voulez que ce soit une surprise, informez-en votre gynécologue au préalable.

Contrôle prénatal

Après le premier examen prénatal, on vous remettra un document de trois pages appelé déclaration de grossesse (preuve de grossesse). Cela est nécessaire pour réclamer la sécurité sociale et l’assurance maladie. Il est crucial que vous envoyiez ces documents à la Caisse d’Assurance Maladie et à la Caisse d’allocations familiales au plus tard au cours de votre 14e semaine de grossesse. Sinon, vous risquez de perdre certains de vos avantages. Votre caisse d’assurance maladie vous enverra ensuite un guide de grossesse avec les dates des examens médicaux et des congés de maternité.

Après le premier contrôle, les mères ont droit à huit autres examens précédant la naissance, qui comprendront des échographies et des préparations pour l’accouchement. À cette fin, votre gynécologue vous remettra un cahier de maternité, appelé carnet de santé maternité, où chaque examen médical et ses détails seront consignés.

Outre les prestations de soins de santé, les trois prestations que les nouvelles mères reçoivent des CAF, c’est-à-dire le Fonds d’allocations familiales, sont d’autres avantages à l’accouchement en France.

Coût d’avoir un bébé en France

Beaucoup de femmes en France choisissent d’accoucher à l’hôpital. L’assurance maladie publique pour les accouchements à l’hôpital, à l’exclusion des accouchements dans les hôpitaux privés, couvre toutes les dépenses des douze premiers jours passés à l’hôpital, ce qui signifie que l’accouchement sera probablement entièrement gratuit. Le séjour moyen à l’hôpital après l’accouchement est de trois jours. De plus, les mères libérées dans les cinq jours ont droit à des visites à domicile d’une sage-femme. Si vous choisissez d’accoucher dans un hôpital privé, l’accouchement en France sans assurance peut atteindre jusqu’à 5000 EUR (5604 USD) en frais d’hospitalisation privés seulement. Par conséquent, la couverture est vitale dans ce cas.

système de santé en france

Par ailleurs, les mères qui choisissent d’accoucher à la maison doivent être conscientes qu’il est difficile d’obtenir une assurance complète dans ce cas, en raison des risques que comporte une naissance à la maison. Néanmoins, votre sécurité sociale couvrira partiellement les frais d’accouchement à domicile, et l’accouchement se fera toujours en présence d’une sage-femme.

Cause de célébration : Après la naissance

Après la naissance, les bébés doivent être enregistrés dans les trois jours ouvrables. Cela est connu sous le nom de Déclaration de Naissance et peut être fait à la mairie locale,. Si vous envisagez d’accoucher en France pour la citoyenneté, sachez que l’enfant ne peut acquérir la nationalité française à la naissance que si l’un des parents est également français. Dans le cas contraire, les enfants non français qui résident encore en France à l’âge de 18 ans peuvent obtenir la citoyenneté française, à condition qu’ils aient vécu en France pendant au moins cinq ans depuis l’âge de onze ans. Un enfant peut également obtenir sa citoyenneté plus tôt, à l’âge de 16 ans, s’il en fait la demande, et à condition qu’il ait également vécu en France pendant au moins cinq ans depuis l’âge de onze ans.

Les mères en France ont droit à un examen postnatal dans les huit premières semaines suivant la naissance et, si nécessaire, à une physiothérapie. L’enfant continuera ensuite de subir des examens jusqu’à l’âge de six ans. Des cliniques locales de santé maternelle et infantile sont également disponibles pour fournir des vaccins, des conseils de santé et nutritionnels.

grossesses non désirées

En France, l’avortement est légal jusqu’à douze semaines de grossesse, soit 14 semaines depuis le dernier cycle menstruel. Cependant, des avortements à des stades ultérieurs sont possibles si deux médecins confirment que la naissance met l’enfant ou la mère dans un risque grave de maladie incurable ou de décès. Si la mère est inscrite à la sécurité sociale française, le licenciement dans les hôpitaux publics sera payé par l’État.

système de santé en france

La pilule du lendemain, connue sous le nom de la contraception d’urgence, est également disponible et peut être achetée en pharmacie sans ordonnance.

Laissez une Réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

DES QUESTIONS ?

Nos conseillers experts sont à votre disposition !

 

Ou appelez-nous au de 9h à 17h30

09 70 18 86 81

*Appel non surtaxé

Posez votre question a un expert en mutuelle

Posez votre question a un expert en mutuelle