Les Visas, comment ça marche?

Les Visas, comment ça marche?

Faire ses visas avant de partir ou en cours de route ?

Une fois que vous aurez défini l’itinéraire de votre voyage, vous pourrez identifier les pays pour lesquels vous aurez besoin d’un visa avant votre arrivée. Il faut alors choisir de faire vos visas soit avant votre départ d’Europe, soit en cours de route.

Le plus simple est d’en faire le maximum avant de partir. Ça vous évitera une perte de temps et des tracasseries administratives pendant votre voyage.

Toutefois, si vous partez longtemps, la durée de validité des visas ne sera sans doute pas suffisante pour tous les pays. Si votre date d’entrée prévue dans le pays dépasse la durée de validité du visa, vous serez obligé de le faire en cours de route.

Si vous partez sans itinéraire précis, ou que vous changez d’itinéraire une fois parti, vous devrez aussi faire vos visas en cours de route.

Avant le départ

Vous devrez vous rendre dans l’ambassade ou le consulat du pays avant le départ, envoyer votre passeport par courrier, accompagné des justificatifs, ou faire une demande de e-visa en ligne.

Il existe aussi des agences, comme Action Visas ou Rapide Visa, qui proposent de prendre en charge toutes les formalités administratives à votre place. Ces services sont bien sûr payants, en général entre 30 € et 50 €. Ils peuvent être pratiques pour les pays qui ont des procédures complexes ou si vous habitez en province et qu’il n’est pas possible de faire la demande par courrier. Mais finalement, le plus long reste de réunir tous les papiers nécessaires et, en général, on peut envoyer les papiers par la poste. Alors, autant le faire vous-même, non ?

En cours de route

Il est généralement possible de faire une demande de visa dans un consulat ou une ambassade du pays dans lequel vous souhaitez vous rendre. Par exemple, à Katmandou, vous pouvez faire un visa pour l’Inde en allant au consulat indien.

Dans chaque grande capitale, on trouve les représentations diplomatiques de la plupart des autres pays du monde. Dans les capitales moins importantes, on trouve généralement au moins celles des pays frontaliers. Mais vérifiez quand même avant de partir. Il se peut que les relations diplomatiques soient tendues entre deux pays et qu’il n’y ait pas d’ambassade ni de consulat, même dans un pays frontalier. Cependant, pour certains pays, comme la Russie, faire son visa depuis un autre pays peut se révéler assez difficile. En faisant votre visa depuis l’étranger, vous n’aurez pas forcément droit aux mêmes durées de visa que si vous le faisiez en Europe. Pour l’Inde, par exemple, il semble qu’il ne soit pas possible d’avoir le visa de six mois depuis un autre pays. Faites également attention aux fermetures exceptionnelles et aux délais de délivrance des visas, pour éviter de vous retrouver coincé dans un pays sans pouvoir passer dans le suivant. Quand c’est possible optez pour un e-visa ou une autorisation de voyage électronique qui vous éviteront une longue attente à l’ambassade ou au consulat.

Quels documents faut-il fournir ?

Pour faire une demande de visa, vous devez avoir un passeport dont la validité est supérieure de six mois après la date de début ou de fin du séjour envisagé (selon les pays). Il doit également comporter des pages vierges pour pouvoir y apposer le visa.

Les exigences ne sont pas les mêmes pour tous les pays. Les documents suivants peuvent être demandés (rarement tous) :

  • Formulaire à remplir
  • Photo(s) d’identité
  • Photocopie du passeport
  • Photocopie des derniers visas pour ce pays
  • Certificat d’assurance voyage (à demander à votre assureur ou à imprimer sur le site de Visa ou Master Card)
  • Certificat de vaccination
  • Billets d’avion, de train ou de bus, avec les dates d’entrée et de sortie du pays. Il se peut que vous ne sachiez pas où, quand ni comment vous allez sortir du pays. Dans ce cas, vous n’avez certainement pas envie d’acheter un billet de sortie spécifiquement pour obtenir un visa. Il ne semble pas exister de solution idéale pour éviter cet achat. Parmi nos lecteurs, beaucoup nous disent avoir fourni un « faux » billet ou demandé à une agence « une réservation de billet ». Zip World en donne à ses clients qui ont acheté un billet tour du monde et One Way Fly fait payer ce service 20 €.
  • Réservation d’hôtel. Vous pouvez les annuler une fois que vous avez votre visa.
  • 1 tableau Excel avec votre itinéraire jour par jour pendant tout le séjour. Pas d’inquiétude, vous n’êtes pas obligé de le respecter, une fois que vous avez votre visa, ils ne vérifient pas.
  • Lettre d’invitation
  • Justificatif de ressources
  • Justificatif de domicile en France
  • Autorisation de sortie du territoire pour les mineurs
  • Copie du livret de famille pour les mineurs

Si vous comptez faire des visas en cours de route, on vous conseille de rassembler tous les documents nécessaires avant votre départ et de les emporter avec vous ou de les stocker sur un cloud. Prenez aussi un petit stock de photos d’identité avec vous, car il n’est pas toujours facile de trouver un endroit pour en faire en voyage.

Combien coûte un visa ?

Dans les pays qui ne demandent pas de visa, il n’y a rien à payer à l’entrée. Il peut cependant parfois y avoir une taxe de départ à payer, mais c’est rare. Les visas à l’arrivée sont la plupart du temps payants. Les visas classiques sont toujours payants, les e-visas aussi, mais ils sont en général un peu moins chers. Pour un même pays, plus la durée de séjour et le nombre d’entrées est élevé, plus le visa est cher.

Et pour les enfants ?

Les exigences de visa pour les enfants varient selon les pays. Pour certains, le prix est le mêmes que pour les adultes, pour d’autres c’est moins cher, pour d’autres encore c’est gratuit.

Quels sont les délais de délivrance ?

Le plus souvent, les visas classiques vous sont délivrés en une ou deux semaines. Il est parfois possible de raccourcir ce délai en faisant une demande en urgence, plus chère qu’une demande classique. Les e-visas sont émis plus rapidement, entre un et sept jours. Les autorisations de voyage électroniques sont délivrées quasi-instantanément. Toutefois, il faut quand même vous y prendre au moins trois jours à l’avance, au cas où vous vous seriez trompé en remplissant votre dossier. Pour les visas l’arrivée, il n’y a pas de délai, ils sont faits directement à la frontière.

Combien de temps mon visa est-il valide ?

La durée de validité de votre visa est calculée à partir de sa date de délivrance. Il vous faudra entrer dans le pays avant la fin de la validité, après quoi, votre visa ne sera plus valide.

La plupart des visas sont valables trois ou six mois. Si vous voyagez pendant un an, vous devrez donc faire les visas pour la fin de votre voyage en cours de route.

Quelle est la durée maximale de séjour autorisé ?

La durée de séjour est calculée à partir de votre date d’entrée dans le pays. Pour un même pays, la durée de séjour autorisé peut être différente en fonction de la façon dont vous êtes entré. Quand vous entrez dans un pays sans visa ou avec un visa à l’arrivée, le temps de séjour accordé est souvent plus court que si vous faites un visa avant d’arriver. Il faut prendre ce paramètre en compte si vous comptez y rester longtemps.

En Thaïlande, par exemple, le séjour autorisé avec un visa à l’arrivée n’est que de 30 jours. Si vous faites un visa par avance, vous obtenez 60 jours.De plus, si vous n’avez pas fait de visa au préalable, les douaniers ne vous accordent pas systématiquement le nombre de jours maximum. Parfois, ils se réfèrent à la date du billet retour ou à la date de départ que vous leur déclarez et adaptent la durée de séjour autorisée en fonction. Si vous pensez rester plus longtemps, mieux vaut donc le leur dire dès votre entrée dans le pays.

Comment faire si je veux rester plus longtemps ?

Si vous êtes entré sans visa, il est parfois possible de demander une extension de séjour. Pour cela, vous devrez vous rendre à un bureau d’immigration suffisamment longtemps avant la fin de la période de séjour autorisée.
Dans les pays où la prolongation de la période d’exemption de visa n’est pas possible vous devrez demander un visa. Cependant, il n’est pas toujours possible de prolonger votre séjour, même en faisant un visa. En Indonésie, par exemple, si vous entrez sans visa, vous serez obligé de quitter le territoire au bout de 30 jours. Par contre, si vous payez pour avoir un visa de 30 jours à l’arrivée, vous pourrez le prolonger sans sortir du pays.

Dans certains pays, comme la Thaïlande, il est possible de faire un “visa run”. Ça consiste à sortir du pays avant la fin de votre durée d’exemption de visa, puis à y retourner dans la foulée. Cependant, le nombre d’entrées est généralement limité (deux par an par voie terrestre dans le cas de la Thaïlande).Si vous êtes entré avec un visa classique ou un e-visa, vous pouvez parfois le faire prolonger dans un bureau d’immigration, mais ce n’est pas possible dans tous les pays.

Pour connaître les documents nécessaires, les délais et surtout obtenir l’adresse des bureaux de l’immigration, le plus simple est de consulter les sites web des consulats et ambassades des pays en question et, si nécessaire, de leur envoyer un email.

Que se passe-il si je dépasse la durée du séjour autorisée ?

La plupart des pays infligent une amende forfaitaire par jour de dépassement. Elle est généralement élevée. De plus, si vous dépassez de beaucoup votre durée autorisée, vous pourrez être interdit de séjour sur le territoire pendant plusieurs années.

Toutefois, dans certains pays vous n’aurez qu’une très faible amende en cas de dépassement (1 $ par jour au Pérou par exemple). Dépasser votre durée de séjour autorisée peut, dans ce cas, être une solution envisageable pour rester plus longtemps dans le pays.

Combien de fois puis-je entrer et sortir du pays ?

Il existe trois types de visas :

    • Simple entrée : une fois que vous avez quitté le pays, vous ne pouvez plus y entrer sans refaire un visa, même si vous n’êtes pas resté jusqu’à la fin de la durée de validité de votre visa.
    • Double entrée : Vous pouvez entrer deux fois dans le pays pendant la durée de validité de votre visa.
    • Multi-entrées : Vous pouvez entrer autant de fois que vous le souhaitez dans le pays pendant la durée de validité de votre visa.

Un même pays propose souvent plusieurs types de visas. Les visas multi-entrées sont en général plus chers. Toutefois, tous les pays ne proposent pas de visas double ou multi-entrées. Il vous faudra donc prendre en compte cette contrainte lorsque vous construirez l’itinéraire de votre voyage.

Que faire si je ne vois pas de douanier à la frontière ?

Ça peut sembler étonnant, mais il est parfois possible de traverser une frontière sans être bloqué par quoi que ce soit, sans rencontrer le moindre douanier, ou même sans s’en rendre compte. À moins d’être à l’intérieur de l’espace Schengen, vous êtes alors considéré comme étant entré clandestinement, ce qui est, bien évidemment, illégal.
Personnellement, nous avons failli nous retrouver dans cette situation à une frontière peu empruntée entre le Pérou et l’Équateur et à une autre le Mexique et le Guatemala.
Quand le douanier n’est pas présent, il faut absolument le trouver, faute de quoi, les conséquences peuvent être graves (lourde amende ou même mise en détention) au moment de quitter le pays.

 

Par Gid Assurances

DES QUESTIONS ?

Nos conseillers experts sont à votre disposition !

 

Ou appelez-nous au de 9h à 17h30

09 70 18 86 81

*Appel non surtaxé

Posez votre question a un expert en mutuelle

Posez votre question a un expert en mutuelle