Offrir un lapin à Pâques ? Mauvaise idée !

Offrir un lapin à Pâques ? Mauvaise idée !

Nous célébrerons aujourd’hui les fêtes de Pâques, promesses de chocolat (interdit aux animaux !) mais aussi pour certains… de lapin à Pâques. De vraies adorables boules de poils, si mignonnes, et qui feront tant plaisir aux enfants, jusqu’au jour où ils s’en lasseront, ou le blesseront…

Offrir un lapin à Pâques, non, ça n’est vraiment pas une idée. Mais pourquoi ?

Un animal parfait pour les enfants ?

Comme un chien ou un chat, un lapin est un animal de compagnie qui nécessite beaucoup de soins et d’attention. Loin d’être l’animal idéal pour un enfant, le lapin est fragile et craintif. Il doit être traité et manipulé avec douceur, ce qui n’est pas toujours la spécialité de nos chers bambins.

Le lapin a besoin de temps pour faire confiance à ses humains, se laisser toucher, apprivoiser puis caresser, et la patience n’est, elle non plus, généralement pas la qualité principale des enfants !

Envie de faire plaisir à votre progéniture ? Offrez-lui plutôt un lapin en peluche ou en chocolat ! Sauf si vous êtes sûrs qu’ils sauront s’en occuper et le respecter, et pas seulement pendant quelques semaines.

Prêt à vous engager ?

L’espérance de vie des lapins est de 5 à 8 ans en moyenne. Certains peuvent même vivre jusqu’à 10 ans. Autant d’années pendant lesquelles il faudra prévoir un budget pour son alimentation bien sûr, mais aussi son entretien, ses soins vétérinaires et tous les accessoires dont il aura besoin (cage, litière, jouets, biberons, brosses…).
Parce qu’il est fragile, le lapin doit être étroitement surveillé. Il peut très rapidement tomber malade et ne doit pas être exposé à des situations stressantes.

Cela ne signifie pas qu’il faut laisser son lapin dans sa cage posée dans un coin toute la longue journée ! Un lapin doit sortir au moins quatre heure par jour pour se dégourdir les pattes, courir, sauter et jouer. Avez-vous, vous et vos enfants, autant de temps à accorder à un animal ?

Adoptés pour être abandonnés

Après le chien et le chat, le lapin est le troisième animal le plus abandonné. Les refuges constatent chaque année à la même période une augmentation des abandons de boules poils aux grandes oreilles, parfois quelques jours seulement après avoir été achetés.

lapin à Pâques

Par Gid Assurances

DES QUESTIONS ?

Nos conseillers experts sont à votre disposition !

 

Ou appelez-nous au de 9h à 17h30

09 70 18 86 81

*Appel non surtaxé

Posez votre question a un expert en mutuelle

Posez votre question a un expert en mutuelle